À Gaza éloignez-vous des enfants !

Quelques liens au sujet de la Palestine :

Tout d’abord cette vidéo qu’il faut absolument regarder, l’interview d’un des médecins d’un des hôpitaux bombardés est terrible. Et la conclusion à laquelle il arrive: « Éloignez-vous des enfants… » est atroce. La réalité semble pourtant lui donner raison.

 

Un très bon article de Fadwa Nassar intitulé La barbarie colonialiste et l’hypocrisie pacifiste sur le site d’ISM-france

Autre article sur l’Humanité

Publié sur le blog de Ali Abunimah, sur Electronic Intifadah (en anglais), une présentation d’une vidéo d’une foule d’Israéliens en train de fêter les assassinats des enfants palestiniens :

‘Tomorrow there’s no school in Gaza, they don’t have any children left.’”

Demain il n’y aura pas école à Gaza, ils ne leur reste plus d’enfants

 

Enfin, une situation que vous ne verrez JAMAIS sur une chaîne française : Jon Snow (journaliste anglais sur Channel 4 pour l’émission Channel 4 News) interview Mark Regev, le porte parole du gouvernement israélien en commençant directement par lui parler de l’assassinat des quatre enfants palestiniens qui jouaient sur la plage de Gaza, puis en remettant systématiquement en question son discours propagandiste. Je ferai une traduction rapide dans les prochains jours pour que les non anglophones puissent se rendre compte qu’être journaliste parfois, ça peut aussi être autre chose que lécher les pompes des dirigeants, du moins ailleurs qu’en France où la servilité de nos journalistes n’a d’égal que leur incompétence.

Traduction :

Jon Snow : Mark Regev, l’opération dans laquelle vous êtes engagés est dans une phase de protection (??) et vous affirmez que son but est de protéger les civils israéliens. En quoi tuer des enfants sur une plage peut-il contribuer à ce but?

Mark Regev : oh ça n’y contribue pas.

Jon Snow : Vous avez des bateaux très sophistiqués le long des côtes avec des moyens techniques et des capacités visuelles excellents. C’est plutôt difficile de ne pas reconnaître des enfants en train de jouer au ballon sur une plage.

MR : Laissez moi être clair. Ce qui s’est passé avec ces quatre garçons est une tragédie. On ne peut pas regarder ces images et ne pas être touché. Mais soyons clairs, les militaires israéliens ne prennent pas les civils pour cible, ne prennent pas les enfants pour cible. Je ne pense pas que la personne (si c’était vraiment un israélien) qui a ouvert le feu et tué ces 4 enfants, savait que c’était des enfants.

JS : le nombre d’enfants tués est d’environ une cinquantaine et l’écrasante majorité de l’ensemble des morts sont des civils. Venons-en à notre second incident aujourd’hui, où notre propre correspondant a assisté à un autre bombardement en provenance de la mer, qui a atteint trois garçons, dont l’un a simplement été commotionné. Le père a été blessé, les deux garçons ont été blessés. Plus civils, plus de citations, plus d’erreurs. C’est la nature de la guerre, c’est ce que vous mettez en œuvre et vous semblez en être satisfait du résultat : des femmes mortes, des enfants morts et voilà.

MR : la guerre est une chose terrible. Quiconque ayant été dans l’armée , qui a été dans une zone de guerre, vos reporters qui couvrent les guerres le savent mieux que personne, mais soyons clairs, nous avons tenté de mettre un terme à cela hier. Il y avait une proposition de cessez-le feu sur la table de la part des Egyptiens, une proposition soutenue par la ligue arabe qui n’est pas réputée pour être particulièrement amical vis à vis d’Israël, soutenue par les Nations Unies. Nous étions pour cette  proposition de cessez-le-feu, nous avons cessé toutes nos opérations contre toutes les cibles terroristes à Gaza pendant 6 heures, et la raison pour laquelle le conflit continue aujourd’hui et cette nuit à l’heure où nous parlons, c’est parce que le Hamas a dit non à cette proposition de cessez-le-feu. Ils l’ont rejeté et ont continué à lancer des roquettes sur notre peuple, des roquettes qui pleuvent sur nos villes. Je pense que… (interrompu par Jon Snow)

JS : la version du Hamas maintenant : ils ont dit qu’on ne leur avait jamais parlé de ça parce que les Égyptiens n’ont pas de lien avec eux, précisément parce qu’ils les considèrent comme des alliés des Frères musulmans, les gens qu’ils ont enfermés par milliers dans les prisons.

MR : Hamas avait une opportunité de cessez-le-feu. Soyons clairs. Et je suis sûr que vos reporters vont confirmer tout ce que je vais vous dire. Ils ont annoncé le cessez-le-feu à 22h heure locale. Nous avions 11 heures pour nous préparer au cessez-le-feu, c’était totalement public. Le cabinet de sécurité israélien s’est réuni dans la matinée et nous avons donné notre accord pour le cessez-le-feu et avons cessé toute activité hostile en fait pendant quasiment 7 heures alors que les roquettes du Hamas continuaient de pleuvoir sur nos villes. Nous n’avons pas répondu parce que nous avons pensé que le Hamas avait peut-être besoin d’un peu de temps pour se ressaisir, pour faire respecter le cessez-le-feu. Mais néanmoins ils ont choisi de rejeter une proposition de paix soutenue par la Ligue Arabe et l’ONU. Qu’est ce que ça veut dire? Est-ce que la Ligue Arabe travaille pour Israël? Soyons un peu sérieux!

JS : Soyons sérieux et passons aux enfants, aux vieillards et aux personnes paralysées, alitées à l’hôpital Al Waffa à 3:30 du matin. Quel est l’utilité de bombarder l’hôpital Al Waffa, pour l’amour de Dieu!

MR : À moins que j’ai mal entendu, peut-être est-ce un autre hôpital. Mais votre reporter a dit qu’il était en train d’interroger un membre de l’équipe médicale quand il a entendu des roquettes en partance…

JS l’interrompt : ça c’était dans un autre hôpital, un autre hôpital…

MR : je comprends. J’ai dit que cela pouvait ne pas être le même hôpital, je l’ai dit. Mais ça montre le dilemme auquel Israël doit faire face. Le Hamas est une organisation terroriste brutale, qui n’a aucun scrupule ou quoi que ce soit pour lancer des roquettes sur Israël, à partir des hôpitaux, des écoles, des mosquées au milieu de zones civiles. Il y a eu une centaine de roquettes aujourd’hui sur nos villes et environ 1000 ces derniers jours depuis le début de cette crise, pleuvant sur nous et essayant de tuer notre peuple… il essaie de continuer mais Jon Snow l’interrompt

JS :

Le reste de la traduction va suivre…  (si d’autres bonnes volontés veulent bien me compléter, ça serait super 😉 ) Les ?? correspondent aux endroits que je n’ai pas trop compris.

À ce jour : plus de 1600 morts palestiniens – 63 soldats israéliens et 3 civils israéliens.

obama_dessin

Enfin, juste un point sur une photo trouvée sur le web, au hasard des blogs visités sur le sujet. C’est le récapitulatif des votes  du 23 juillet 2014 au Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (ONU) sur la résolution (A/HRC/S-21/L.1) condamnant les opérations militaires dans les territoires palestiniens occupés. La résolution a été adoptée par 29 voix contre 1 et 17 abstentions (bon, on sait bien que ça n’aura absolument aucun effet sur quoi que ce soit mais ça sert surtout à noter la position des uns et des autres).

 

UN_HRC_23juillet

 

Voici le texte de la résolution :

 Dans une résolution (A/HRC/S-21/L.1) sur le respect du droit international dans les territoires palestiniens occupés, y compris à Jérusalem-Est, adoptée par un vote de 29 États en faveur, 1 contre et 17 abstentions, le Conseil condamne fermement l’incapacité d’Israël, puissance occupante, à mettre fin à son occupation prolongée du territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est; et condamne dans les termes les plus énergiques les violations généralisées, systématiques et flagrantes des droits de l’homme internationaux et des libertés fondamentales découlant des opérations militaires israéliennes menées dans le territoire palestinien occupé depuis le 13 Juin 2014 qui pourraient constituer des crimes internationaux, résultant directement du meurtre de plus de 650 Palestiniens, la plupart constituée de civils et dont plus de 170 sont des enfants, ainsi que plus de 4000 personnes blessées et la destruction sans motif de maisons, des infrastructures essentielles et des propriétés publiques.
Le Conseil condamne toutes les violences contre les civils partout où elles se produisent, y compris le meurtre de deux civils israéliens à la suite de tirs de roquettes; et appelle à la cessation immédiate des attaques militaires israéliennes dans tout le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, ainsi que la fin des attaques contre tous les civils, y compris des civils israéliens; Le conseil exige qu’Israël, la puissance occupante, mette fin immédiatement et pleinement à sa fermeture illégale de la bande de Gaza occupée ; invite la communauté internationale à fournir une assistance et des services humanitaire d’urgence au peuple palestinien dans la bande de Gaza ; et exprime sa profonde préoccupation face à la situation des prisonniers et détenus palestiniens dans les prisons israéliennes et les centres de détention.
Le Conseil recommande également que le gouvernement de la Suisse, en sa qualité de dépositaire de la quatrième Convention de Genève, réunisse de nouveau rapidement la conférence des Hautes Parties contractantes de la Convention ; et décide d’envoyer d’urgence une commission d’enquête internationale indépendante pour enquêter sur toutes les violations du droit international humanitaire et le droit international des droits de l’homme dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, en particulier dans la bande de Gaza occupée, dans le cadre des opérations militaires menées depuis le 13 Juin 2014, et de faire rapport au Conseil à sa vingt-huitième session.

Le détail des votes :

Pour (29): Algérie, Argentine, Brésil, Chili, Chine, Congo, Costa Rica, Côte-d’Ivoire, Cuba, Éthiopie, Inde, Indonésie, Kazakhstan, Kenya, Koweït, Maldives, Maroc, Mexique, Namibie, Pakistan, Pérou, Philippines, Fédération de Russie, Arabie Saoudite, Sierra Leone, Afrique du Sud, Émirats Arabes Unis, Venezuela et Vietnam.
Contre (1): Etats-Unis d’Amérique.
Abstentions (17) : Allemagne, Autriche, Bénin, Botswana, Burkina-Faso, République Tchèque, Estonie, France, Gabon, Allemagne, Irlande, Italie, Japon, Monténégro, République de Corée, Roumanie, ex-République Yougoslave de Macédoine, et Royaume-Uni.

Les États-Unis, soutien indéfectibles des Israéliens et qui n’a de toute façon jamais eu aucune considération pour la justice internationale quel que soit le sujet abordé, ont voté contre. C’est le véritable État voyou et Israël est digne de sa lignée. C’est par contre le seul pays qui assume sa politique ouvertement sioniste puisqu’en réalité on peut lui ajouter dans le fond l’ensemble des pays qui se sont abstenus, c’est-à-dire l’ensemble des pays occidentaux et les quelques pays qu’ils ont sous leur coupe comme le Gabon (qui ne fera jamais rien pour fâcher la France) ou plus étonnamment le Bénin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s