Georgio, soleil d’hiver

J’ai comme l’impression que ça bouge pas mal du côté du rap français. Ça fait plaisir parce qu’il y a eu pas mal de périodes de disette donc profitons-en !

georgio_EP

Voilà donc Georgio, rappeur, 20 ans, en direct de Paris 18ème (Marx Dormoy) et membre de 75e session, collectif de potes investis dans des disciplines différentes (j’aime bien l’idée). Une personnalité un peu à contre courant par ses textes parfois introspectifs, aux lectures éclectiques et aux rimes qui ne cherchent pas la facilité. « Jamais dans la tendance mais toujours dans la bonne direction » comme disait la Scred connexion à l’époque. En 2011, il sortait une net tape qui s’appelait «Une nuit blanche pour des idées noires» dont la plupart des sons avaient été réalisés entre 2009 et 2011, quand il rappait avec un de ses potes. En 2012, c’est le tour d’un EP «Mon Prisme» pondu en 1 mois et demi et diffusé gratuitement (je n’ai pas réussi à le télécharger parce que le lien est mort mais il y a plusieurs morceaux sur youtube). Puis 2013, c’est le tour de «Soleil d’hiver» autre EP cette fois-ci en vente. Sa voix a changé, plus grave, les textes s’épaississent et l’ensemble est plus travaillé. La prod musicale me plait bien. On commence à parler de lui en dehors du milieu parisien, ce qui lui permet de commencer à tourner, faire des concerts. C’est cool, vivement le premier album ! En attendant, achetez Soleil d’hiver pour le soutenir : quand il sera connu et plein de sous on pourra le pirater.

«Homme de l’ombre» tiré de Mon Prisme :

Pour faire un peu plus connaissance avec lui : une interview sur le site lebonson.org et une autre sur Le rap en France.

Et un dernier pour la route, plus vieux : «L’Enfoiré devant son miroir». J’adore le titre et même si c’est court il y a quelques rimes qui me font kiffer :

J’vois le diable en Prada dans un monde capitaliste

Et mon salaire m’fait déprimer comme un mec qu’a plus d’amis

Tu veux que j’te parle d’la gloire de mon père ou du HLM de ma mère?

J’suis pas Marcel Pagnol.

J’ai un max de rimes et surtout le mal de vivre […]

Je fais pas de sport donc c’est dur de niquer le score

Tu veux qu’j’aille pousser mais pour ça, la prison c’est mon unique espoir […]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s