Les camerounaises en lutte

Portrait d'Henriette Ekwé

Henriette Ekwé – photographie : ninachani

J’ai interviewé beaucoup d’hommes qui ont témoigné des violences et massacres coloniaux. Dans l’Ouest, à Babadjou je devais rencontrer une ancienne combattante qui vivait au maquis et qui avait été torturée mais le jour où je suis venue elle était partie à des funérailles. Donc pas de femme.

Finalement, à Douala, j’ai eu l’immense  plaisir de rencontrer Henriette Ekwé, journaliste et militante Upc érudite et passionnante. Je l’ai interrogée, entre autres, sur le rôle des femmes dans la lutte de résistance camerounaise. Comme dans tous les pays et toutes les luttes du monde, les femmes ont été invisibilisées mais leur engagement était crucial.

Voici donc la partie de l’interview concernant ce sujet.

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Zineb Sedira et la mémoire de l’Algérie | citylightscinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s